Passer au contenu principal

Il y a un grave problème avec cet article…

Afin de regrouper chaque bénévole de HC et tout ce qu'il fait dans un seul article, nous aurions besoin de 100 pages, ou au moins des 32 pages de ce magazine. Mais nous n'avons réalisé l'ampleur de ce problème que lorsque nous étions bien avancés dans la phase de planification, d'entretiens et d'enquête, découvrant le grand nombre – et la grande qualité – des bénévoles qui maintiennent Holland Christian en vie et en bonne santé.

Malheureusement, nous n'avions pas prévu 100 pages, ni même les 32 pages. Il ne nous reste donc qu’un espace dérisoire pour rendre justice à tant de personnes qui donnent tant à Holland Christian au quotidien.

Mais nous avons également rencontré des gens extraordinaires et entendu des histoires merveilleuses sur les bénévoles chrétiens de Hollande, donc cela vaut au moins la peine de partager la pointe de l'iceberg. Nous avons des bénévoles dans presque tous les aspects de notre école : des finances (merci, idem), au leadership (merci, conseil d'administration), à l'aménagement paysager (merci, John Wood), assistants de classe, bibliothèques, sports, activités parascolaires, organisations de parents et danses d'hiver au lycée. Et nous avons été frappés non seulement par le fait que toutes ces personnes chez Holland Christian donnent régulièrement de leur temps et de leurs talents aux étudiants et au personnel de HC, mais surtout par la qualité de leurs dons et de leurs talents. Des personnes diplômées et expérimentées qui pourraient si facilement passer leur temps ailleurs pour gagner de l’argent et une plus grande reconnaissance. Mais faites-le-nous plutôt don. Nous sommes tellement étonnés – et tellement reconnaissants !

Il existe plusieurs programmes et opportunités qui seraient inexistants ou de moindre qualité sans nos bénévoles. Prenons par exemple nos bibliothèques élémentaires :

Nous avons près de 20 bénévoles réguliers dans les trois bibliothèques élémentaires de HC, tous gardant les bibliothèques élémentaires à flot puisque notre seule bibliothécaire élémentaire, Mary Hofman, n'a pas encore compris comment être à trois endroits à la fois.

« Certains enseignants à la retraite ont été des sauveurs », a déclaré Mary. « Je peux difficilement choisir une seule personne, mais celle qui sauve actuellement ma santé mentale et qui est probablement impliquée depuis le plus longtemps est Marie Harkema '69, ancien professeur de 5e année de Pine Ridge, qui dirige pratiquement la bibliothèque de South Side en tant que bénévole non rémunéré et qui prépare de nouveaux livres à diffuser dans toutes les bibliothèques élémentaires.

Il y a aussi Arlène Dannenberg, qui a pris sa retraite du secteur bancaire et qui a rangé des livres dans la bibliothèque de Rose Park pendant « ANNÉES ! » selon Marie. "C'est un gros travail et Arlene le fait fidèlement, avec précision et avec joie."

Arlene a commencé à travailler à la bibliothèque de Rose Park lorsque ses petits-enfants étaient à Rose Park, et elle a simplement continué, réorganisant plusieurs chariots de livres tous les jeudis, parfois jusqu'au vendredi matin, même après que ses petits-enfants soient passés à HCMS et HCHS.

« Je ne vais pas rester à la maison et vieillir ! » » dit Arlène. « Je dis simplement aux gens de faire du bénévolat, de trouver leur niche, tout le monde a besoin d'aide – et lorsque vous n'avez pas besoin d'argent, vous pouvez le faire gratuitement ! Et je ne connaissais même pas les livres ou quoi que ce soit. J'ai tellement appris : les enfants sont tellement utiles ! »

Pat Béfus, ancien enseignant et bibliothécaire scolaire au Costa Rica et au Texas, n'a même pas de petits-enfants ni de liens antérieurs avec HC. Lorsqu'elle et son mari ont pris leur retraite aux Pays-Bas il y a quelques années après une vie de missions partout en Amérique du Sud et en Amérique, elle cherchait un endroit où se brancher.

"J'ai prié!" dit-elle. «Pendant mon temps calme, cette école est apparue. C'est à 1,6 kilomètre de chez moi et j'ai proposé de les aider à lire parce que j'enseignais la lecture auparavant, mais ma formation de bibliothécaire était ce dont ils avaient le plus besoin.

Katie Sèche-linge aide à la lecture de manière bénévole à South Side, où son plus jeune a commencé cette année. Leur famille a déménagé de l'Illinois aux Pays-Bas l'été dernier parce qu'ils voulaient se rapprocher de la famille de l'ouest du Michigan, mais dans sa vie antérieure avant les enfants et la Hollande, Katie était enseignante au primaire et spécialiste de la lecture.

« Je n’aime rien de plus que d’apprendre à lire aux enfants : c’est ma passion dans la vie ! » Katie a déclaré, ajoutant que non seulement elle voulait voir à quoi ressemblait South Side de l'intérieur et faire partie du monde de son fils là-bas, mais aussi que c'était un bon moyen de rencontrer des gens - le personnel de South Side ainsi que parents. Deux matinées par semaine, Katie rassemble de petits groupes composés principalement d'élèves de deuxième année pour pratiquer leurs compétences en lecture et les aider à « gravir cette montagne [de lecture]. Je fais les cours et j’adore ça !

Il y a d'autres bénévoles réguliers dans les écoles primaires de Holland Christian, des gens discrets, mais qui occupent des créneaux importants : Nancy Mulder joue du piano à South Side pour la louange et l'adoration, pour les chapelles et les événements spéciaux. Yvonne Bengelink fait du bénévolat dans une classe de maternelle depuis des années, travaillant sur les compétences en lecture et en mathématiques en petits groupes avec des élèves. Jamie Lanser '85 lit régulièrement avec les étudiants de la bibliothèque. Sandy Stielstra emballe des livres de niveau de lecture pour les élèves de première année de South Side deux fois par semaine afin qu'ils puissent s'entraîner à lire à la maison, puis les lit une fois de plus avec les élèves de retour à l'école. "Les étudiants sont toujours ravis de pouvoir lire leur livre à Mme Stielstra pour montrer leurs lectures", a déclaré le directeur de South Side. Christy Haig commenté. "C'est amusant pour eux d'avoir quelqu'un d'autre que leur professeur ou leurs parents à qui faire la lecture !"

"Et il y en a tellement d'autres qui aident au hasard pour les pauses déjeuner, les sorties scolaires et toutes sortes de choses aléatoires", a ajouté Katie VanFaasen, secrétaire à Rose Park. « C'est vraiment une bénédiction et cela permet aux enseignants de faire des choses incroyables ! »

L'automne dernier, professeur de l'école forestière de cinquième année Chris DeZwaan '88 J'avais besoin d'une paire de mains supplémentaires pour sortir du site pour une sortie d'analyse de l'eau et j'ai demandé lors du dîner familial du dimanche si quelqu'un voulait m'aider. Son père, Lean Koops '63 a sauté dessus : « Je pense qu’il a aimé l’idée d’être dehors, et il aime vraiment les enfants, et il aime faire ce genre de choses de service chez Holland Christian. J'adore ça chez lui », a déclaré Chris, ajoutant que son père a également construit des bibliothèques pour Pine Ridge et qu'il aide fréquemment lorsque cela est nécessaire à HC. Ses élèves trouvent particulièrement agréable de voir leur professeur interagir avec son père : « Je leur dis que la seule personne qui l'emporte sur le professeur [dans la classe] est le père du professeur, ils s'en donnent à cœur joie !

Ensuite, il y a tous les parents qui siègent aux conseils de parents de chaque campus de HC, des groupes qui se réunissent régulièrement pour planifier et organiser la collecte de fonds du Walkathon, organiser les repas lors des conférences parents-enseignants, encourager et soutenir le personnel avec des cadeaux de Noël, des fournitures de classe et des friandises. Planifiez même des événements et des sorties scolaires comme les randonnées nocturnes de Forest School et les soirées familiales de Rose Park.

« Le cœur du Conseil des parents est de soutenir les enseignants et de leur montrer à quel point nous les apprécions », a déclaré Peggy Gorno, qui a siégé aux conseils de parents de South Side, Pine Ridge, HCMS, et aide maintenant à en créer un au lycée. « Dans les plus jeunes années, il s'agissait de participer au Marchathon, de répondre aux besoins du directeur, de célébrer les enfants et de s'assurer qu'ils avaient des activités amusantes. Au collège, il s'agissait davantage de leadership et de rencontrer de nouvelles familles, et au lycée, nous nous concentrons sur le personnel : il s'agit vraiment d'apporter de la joie. D’une manière ou d’une autre, leur faire savoir à quel point nous les apprécions, en honorant ce qu’ils donnent.

«Ils sont plus avec nos enfants que nous parfois!» Peggy a ajouté. « Ils ont un tel impact sur leur vie, c'est donc une petite façon pour moi de redonner ! »

Kerri de Vries '96 a rejoint le conseil des parents du HCMS lorsque sa plus jeune était au collège, une fois qu'elle avait plus de temps. « Ce que j'aime dans l'équipe de parents, c'est que vous n'êtes pas obligé de tout faire vous-même : vous vous contentez de le faire lorsque le temps vous convient, a déclaré Kerri. Elle s'efforce également d'amener le conseil des parents à l'école secondaire de manière plus officielle, en nettoyant la salle des professeurs et en apportant des collations plus régulièrement. « Il faut adorer les enseignants : ils adorent nos enfants, il est donc important qu'ils soient appréciés ! »

Kerri participe également à la soirée de remise des diplômes des seniors, un groupe de parents engagés qui planifient, collectent des prix et chaperonnent la soirée des seniors qui dure toute la nuit après la remise des diplômes. "C'est juste amusant", a déclaré Kerri. « L'objectif de la soirée des seniors est d'éloigner les enfants de la soirée de remise des diplômes et de célébrer les enfants après 13 ans ! »

Fondamentalement, aucun spectacle, concert, voyage ou programme au lycée n'a lieu avec la haute qualité qu'ils offrent sans le soutien de bénévoles (principalement des parents). Prenez par exemple le TAP, ou Theatre Arts Parents, un groupe de neuf personnes, souvent doublées de conjoints, qui font la promotion des arts du théâtre au HCHS. Mais comme la plupart des bénévoles de HC, lorsque nous leur demandons pourquoi ils font du bénévolat, ils commentent à quel point ils sont bénis par cette expérience :

"J'ai décidé de rejoindre le conseil d'administration de TAP car notre famille était nouvelle à Holland Christian HS et au théâtre, j'ai donc pensé que ce serait une excellente façon de faire connaissance avec d'autres parents", a commenté Ashley Hernández, maintenant vice-président de TAP. «Cela a été merveilleux de nouer des liens avec d'autres parents de théâtre que je considère désormais comme des amis, mais plus important encore, j'ai appris à mieux connaître tous les enfants du théâtre en assistant aux représentations et en apportant des repas et des collations pour les répétitions et les entraînements. Nous avons pu prier pour tous les réalisateurs, acteurs et équipe chaque semaine pendant les saisons de spectacles.

S'il n'y avait pas de théâtre HCHS sans TAP, il n'y aurait pas non plus de concerts de groupes ou d'orchestres sans Janet Jenosky, le groupe bénévole et assistant d'orchestre extraordinaire. Nous pourrions honnêtement écrire tout cet article sur tout ce qu’elle fait – sans être payée et sans se plaindre – pour la plupart. Et elle peut vous raconter une belle histoire sur la façon dont Dieu a conduit sa fille et elle de manière inattendue à Holland Christian il y a plus de 10 ans.

« J’aime vraiment travailler chez HC, et j’ai travaillé trop dur pour que [Scott VandenBerg] s’organise et s’en aille et laisse quelqu’un d’autre tout gâcher ! » elle a ri. "Et je ne veux pas être payé, alors je ne peux pas leur dire ce que je ne veux pas faire!"

Janet commence à venir en juillet pour classer et trouver de la musique parmi les plus de 2500 139 pièces que possède le HCHS, en faire des copies et organiser des dossiers musicaux pour les XNUMX étudiants des groupes et orchestres du HCHS. Elle trie leurs différents uniformes, répond aux e-mails, planifie et organise le voyage Disney tous les deux ans, en précisant qui a besoin de quels médicaments, qui partage la chambre avec qui et qui est dans quel bus. Heureusement, Janet est une reine des feuilles de calcul – vous devriez voir les onglets colorés en bas de son écran – une bonne utilisation de son diplôme en finance, rit-elle.

« Je suis ravi d'avoir une place, et je suis très reconnaissant que le Seigneur m'ait donné des cadeaux et reconnaissant de les utiliser ! » dit-elle. « Je fais ceci pour le Seigneur : il m'a donné cet endroit, j'aime ce que je fais ici, j'aime regarder les enfants faire ce qu'ils font, les voir grandir !

"Janet Jenosky a un cœur de servante", a ajouté le directeur du groupe et de l'orchestre du HCHS. Scott Vanden Berg. « Elle aime voir les autres s’épanouir et grandir et depuis 10 ans maintenant, elle donne de son temps pour que les étudiants du groupe, de l’orchestre et de la chorale du HCHS puissent faire exactement cela. Le département de musique est en plein essor ici à HCS et Janet a joué un rôle clé à cet égard.

De même, Holland Christian ne pourrait pas gérer nos plus grandes collectes de fonds sans bénévoles : les mamans du comité des enchères TGF qui se réunissent régulièrement tout au long de l'année pour planifier et organiser la vente aux enchères du fonds de subvention pour les frais de scolarité, inviter des invités à leurs tables, puis travailler également pendant la longue soirée bien remplie. . Les bénévoles qui organisent d'énormes piles d'accessoires lors de la revente d'objets pour enfants, ou les professionnels qui donnent le dernier mercredi matin d'octobre - presque toujours sous des torrents de pluie - pour visiter les entreprises locales et demander des dons à notre campagne Entreprises et Industrie.

Grâce à l'équipement de SS Services, cinq grands-parents chrétiens de Holland, Dale Scholten '68, Léon Koops '63, Glenn Brink '68, Keith Hulst '68, Dave Smits tondre les pelouses du HCHS, du HCMS et de Pine Ridge sur une base bénévole tous les mardis pendant 10 à 12 heures hebdomadaires combinées.

«Nous sommes tous à la retraite, savons comment faire fonctionner l'équipement et sommes passionnés par l'école», a déclaré Dale. "La flexibilité rend cela réalisable, et c'est une passion et un soutien générationnels", a-t-il déclaré, ajoutant que les cinq retraités ont envoyé leurs 16 enfants et maintenant plusieurs de leurs petits-enfants à Holland Christian.

L'athlétisme du HCHS ne serait pas ce qu'il est sans autant de bénévoles dévoués, des preneurs de billets jusqu'aux entraîneurs. Sally Swets, qui a d'abord travaillé pendant des années comme entraîneur de tennis professionnel à Grand Rapids et en Floride, puis avec la US Tennis Association, a commencé à faire du bénévolat en 2008 en tant qu'entraîneur adjoint de tennis au HCHS lorsque ses nièces faisaient partie de l'équipe de tennis du lycée, et la sienne. les enfants étaient à l’école primaire. Ses nièces n'avaient personne avec qui frapper, dit-elle, alors elle frappait avec elles une heure avant l'entraînement.

Mais c'était il y a 16 ou 17 ans. Et depuis, Chuck Brower l'a rejoint lorsque son fils jouait dans l'équipe de tennis des garçons, et maintenant tous deux assistent les équipes de garçons et de filles.

""La beauté de tout cela, c'est que ce sont les enfants qui vous ramènent", a déclaré Sally. « J'ai la chance d'avoir d'excellentes relations avec tous les joueurs, garçons et filles. Ils n’arrêtent pas de me demander de revenir : c’est ma timonerie que Dieu m’a donnée !

Comme Janet, Sally aime également être bénévole plutôt qu'entraîneur rémunéré : « Les entraîneurs en chef s'occupent de tout le travail de détail : c'est une bénédiction d'aller sur le terrain et de simplement être avec les enfants ! » dit-elle. "Je ne suis pas un gentil entraîneur, allez-y et virez-moi!" elle rit.

Et puis la phrase que nous avons entendue de la part de tant de bénévoles de HC : « Chuck et moi dirions que nous n'avons pas besoin d'être reconnus – nous le faisons parce que c'est juste une joie ! » dit Sally.

Un autre programme qui ne pourrait exister sans bénévoles, idem, le magasin de revente à but non lucratif qui contribue à rendre l'éducation chrétienne plus abordable à la fois à HC et à la Zeeland Christian School, répertorie plus de 120 bénévoles. Cora Dykema '45 fait partie de ceux-là, depuis 2004, lorsqu'elle a commencé à faire du bénévolat lorsque son mari, Henry, a été embauché comme premier directeur idem. "Ils en ont eu deux pour le prix d'un!" Cora a ri : « Je l'ai accompagné pour faire tout ce qu'une femme de pasteur est censée faire. »

Son mari a démissionné il y a plusieurs années à cause de la maladie d'Alzheimer, mais Cora continue de revenir, même si elle a 86 ans, « Parce que idem, c'est plus comme une famille ! » dit-elle. « La première demi-heure, nous avons juste une thérapie autour de ces tables [de pause] ! »

Mais aussi parce que « l’éducation chrétienne est très importante », ajoute-t-elle. «Mes enfants n'ont reçu d'éducation chrétienne que par mon intermédiaire», explique Cora puisque la famille a été missionnaire à Guam pendant 12 ans et que son aîné avait 16 ans lorsqu'ils sont revenus aux États-Unis.

Cora travaillait à l'avant chez Idem, aux caisses, mais maintenant, "je préfère ça à l'arrière", a-t-elle déclaré. "On se laisse aller, on s'amuse plus dans le dos si on veut faire une gaffe !"

Jan Jonker '66 et son mari, Jim 67, tous deux font régulièrement du bénévolat chez idem, mais pas ensemble. "Je pense simplement que cette méthode est une excellente façon de donner aux écoles", a déclaré Jan. « De plus, cela fournit un merveilleux service à la communauté qui va au-delà de la simple vente de produits. Les relations que vous nouez avec les clients, avec les gens ! Ils engagent des conversations, partagent leurs besoins, vous demandent de prier pour eux !

Par où commencer pour remercier tous ces bénévoles ? Et il y en a bien d’autres qui restent anonymes ici, mais sont connus et appréciés dans leurs propres niches sur nos différents campus. Cet article tout entier ressemble un peu à une liste d'Hébreux 11 des fidèles de Dieu – les façons dont le peuple de Dieu se présente et donne « au Seigneur » en donnant à nous tous à Holland Christian, en améliorant notre apprentissage, en rendant notre travail plus efficace. Les mots ne semblent pas suffire, mais nous leur sommes extrêmement reconnaissants, pour leur temps, leurs talents, leur joie et leur énergie, leur exemple non seulement pour nos étudiants, mais aussi pour nous en tant que personnel et enseignants : Merci d'être les mains et les pieds du Christ dans notre communauté !